Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Le Plan Local d’Urbanisme de La Bouëxière a été révisé en décembre 2017.

En France, le plan local d’urbanisme (PLU) est le principal document de planification de l’urbanisme au niveau communal ou intercommunal. Il remplace le plan d’occupation des sols (POS) depuis la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains du 13 décembre 2000, dite « loi SRU ».

Le PLU touche à toutes les questions de notre vie quotidienne : Où vais-je pouvoir construire ? Où vont pouvoir s’installer les services et les activités économiques ? Comment vais-je pouvoir me déplacer ? Quels seront les espaces naturels et agricoles préservés ? …
Il s’impose à tous, particuliers, entreprises, administrations, et sert de référence à l’instruction des autorisations d’urbanisme (permis de construire, permis d’aménager, déclaration de travaux, etc.).

Préserver la biodiversité, maintenir l’activité agricole, assurer une production de logements diversifiés, poursuivre la revitalisation des commerces du bourg… Le rôle du PLU est de faire émerger un projet adapté aux particularités du territoire et de guider son développement spatial.

ATTENTION : afin de garantir une bonne qualité d’affichage, les fichiers .pdf sont très lourds. Si vous les affichez via votre navigateur, l’affichage peut prendre 1 à 2 minutes.
Pour un affichage plus rapide, faites un clic droit sur les lignes “PDF” et enregistrez les fichiers sur votre ordinateur.

Plan local d’urbanisme

Documents disponibles au téléchargement ci-dessous :

 

Modification n°1, révision allégée n°1 et n°2 du PLU

La Modification n°2 du PLU

L’objectif principal de cette deuxième modification est de répondre aux besoins de la commune en matière de logement dans le respect des orientations en matière de densité du SCot du Pays de Rennes. Il s’agit d’adapter le règlement littéral des zones UA et UB, qui s’applique à la fois :

  • au centre ville
  • aux quartiers périphériques de développement urbain, principalement résidentiels existants et en projet

Le but est d’assouplir les règles d’implantation par rapport aux espaces publics et aux limites séparatives pour permettre d’une part d’augmenter la densité et d’autre part, d’exploiter au mieux les terrains les plus petits, tout en garantissant un cadre de vie agréable aux habitants.

La phase de concertation s’est terminée le 20 janvier 2020.
Une phase d’enquête publique s’ouvrira prochainement.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×